Rhum blanc, ambré ou vieux : quelles sont les nuances ?

Le rhum est une boisson alcoolique. Il est utilisé lors des fêtes ou dans des moments de détente. Il en existe diverses variétés selon sa qualité. N’oublions pas que l’abus d’alcool est dangereux et qu’il faut boire avec modération. Les caractéristiques, son utilisation ainsi que le prix en sont des facteurs déterminants pour le choix du rhum.

Les caractéristiques du rhum

Le rhum par son origine est issu de l’industrie sucrière. Il est obtenu par distillation des produits issus de la canne à sucre. La couleur pourra être un facteur pour choisir un rhum. Les principales teintes du rhum sont au nombre de trois. Le premier est blanc, sans aucune coloration. La seconde est ambrée, un peu caramélisé et la troisième a une couleur plus sombre. La fabrication de trois variétés de rhum est faite de façon identique. La différence se fait au niveau de la conservation dans les fûts. Le rhum blanc ne vient pas tout de suite de la distillation au niveau de l’alambic. Pour que son arôme se développe bien, il est stocké dans une cuve en bois pendant une durée maximum de trois mois. La concentration d’alcool est réduite par ajout d’eau pure. Cette addition d’eau se fait minutieusement jusqu’au degré d’alcool qu’on vise. Suivant ce procédé,  le rhum blanc placé dans le fût en bois pendant une durée de un an et demi jusqu’à trois ans. Le rhum ambré apparaît. Sa concentration d’alcool a diminué par rapport au rhum blanc. En laissant le rhum plus de trois ans, il se transforme en rhum vieux. Son appellation sera liée à son âge.

L’utilisation

Son utilisation est utile pour choisir un rhum. Le rhum blanc peut être bu sec ou frappé. Il est aussi très intéressant pour la préparation de rhum arrangé. Sa forte teneur en alcool en est la principale raison. Le mélange se fait avec des fruits ou des épices. La qualité du rhum arrangé obtenu ne dépend pas seulement du spiritueux, mais aussi des autres composants. Les fruits exotiques, la vanille constituent des exemples intéressants. De même que le rhum blanc, le rhum ambré aussi sert à concocter des rhums arrangés. La différence en est que le temps de macération est différent. Le rhum blanc a une durée de macération plus rapide. Le rhum ambré est aussi un composant incontournable pour la création de cocktails. Enfin, le rhum vieux peut être bu sec.

Le prix

Chaque usine a son propre procédé de fabrication. L’âge du rhum peut accroître son prix. Selon le besoin de l’évènement, choisir un rhum peut aussi dépendre du budget. Les industries utilisent diverses techniques pour attirer l’attention de sa clientèle. Il existe des rhums obtenus par double distillation. D’autres varient les fûts utilisés afin d’améliorer la saveur et la couleur. Avec ces techniques, les prix peuvent évoluer. C’est l’ensemble du budget utilisé qui déterminera à la fin le prix du produit fini.

Focus sur les différents types de Tequila
Quels cocktails puis je faire avec du Cognac ?