Quelle est l’histoire du Grain Whisky ?

Le monde n’a pas cessé d’évoluer ces dernières années. À cet effet, tous les domaines sont touchés, même ceux de la restauration. Néanmoins, toutes les bonnes choses ont leurs histoires. Et même si le futur semble plus radieux, il est à souligner que c’est dans le passé que l’on a eu les idées pour faire des innovations, quel que soit le domaine. Et à cet effet, le monde des boissons ou encore des cocktails n’est pas épargné par cela. Surtout le grain whisky qui reste l’un des boissons alcoolisées les plus célèbres à ce jour.

Le grain whisky, toute une histoire

L’histoire du Grain Whisky débute en 1822, grâce à Sir Anthony Perrier qui a réussi à créer une méthode qui permet de distiller le moût. Pour ce faire, il s’est servi d’un labyrinthe pour exposer le moût à la chaleur. À cet effet, la quantité d’alcool est plus conséquente, mais le goût n’est pas encore au point. En 1828, c’est Robert Stein, un écossais qui améliore les conduits en colonne. Néanmoins, il n’aura jamais les fonds nécessaires pour commercialiser son projet. En 1830, Aeneas Coffey reprend le projet de Stein et l’améliore, lui aussi, à sa façon. Il réussit à faire circuler de la vapeur dans le tuyau, ce qui est une formidable avancée. Grâce à ce système, une production en masse du grain whisky va bientôt voir le jour.

Le grain whisky, qu’est ce que c’est au juste ?

Le grain whisky est une boisson alcoolisée faite à base de céréales non maltées. Il s’agit en fait de tout whisky qui est fabriqué par le biais de céréales qui divergent de l’orge maltée. Au début, c’était l’orge non maltée qui était utilisée, mais elle a été changée au fur et à mesure par divers céréales. En effet, le producteur utilise un alambic à distillation continue. Pour procéder à sa fabrication, le moût passe dans l’alambic où il est chauffé. Il est chargé en alcool grâce à la vapeur dans le conduit. Cela permet en outre d’avoir une plus grande quantité d’alcool à un moindre prix.

La dégustation et la consommation du grain Whisky

Il existe plusieurs variétés de grain whisky. Néanmoins, le single grain whisky en lui-même a, d’une manière générale, une odeur agréablement fruitée. Cela peut être de la pomme, de la poire, de la fraise ou encore de la vanille, voire de l’ananas. Au goût, cela peut avoir une connotation de caramel ou encore de vanille, voire de fruits secs. Le grain whisky fait partie des alcools qui coûtent relativement chers. À cet effet, il est rarement dégusté seul, les gens préfèrent en général le consommer lors d’un moment privilégié avec des amis ou de la famille, voire des collègues.

Comment choisir un Bourbon ?
Toutes les particularités du whisky Single Malt